Courant hors réseau pour la recherche arctique

La recherche arctique

Partenaire EFOY: Fuel Cell Systems

Client: British Antarctic Survey

Pile à combustible: EFOY Pro 2400, Solution: EFOY Pro dans une caisse résistante aux intempéries

Arctic Survey Forschung Antarkis Netzferner.strom 16 9 2Arctic Survey Forschung Antarkis Netzferner.strom 16 9Arctic Survey Forschung Antarkis Netzferner.stromArctic Survey Forschung Antarkis Netzferner.strom 16 9 3Arctic Survey Forschung Antarkis Netzferner.strom 16 9 4

De quel type d’application s’agit-il dans votre cas?

Les scientifiques dans le domaine de l’espace arctique de la British Antarctic Survey (BAS) font des recherches dans les zones polaires pour élargir nos connaissances sur le fonctionnement de la terre et l’impact que nous avons sur elle. Pendant les dernières décennies, on a remarqué un changement important de la banquise. La glace est devenue plus fine et jeune. C’est alors que les chercheurs ont compris qu’ils avaient besoin d’observations plus récentes sur l’état de la banquise et sur les conséquences potentielles sur le climat, les océans et l’écosystème.

Quels sont les problèmes d’énergie que vous avez dû résoudre ou les exigences que vous avez dû satisfaire avec votre installation ?

Lors d’un projet récent de la BAS, pendant une expédition sur la banquise norvégienne au nord des îles Spitzberg dans l’océan arctique, on a essayé de comprendre comment évolue la glace, de sa formation à la fonte en été. L’équipe s’est surtout penchée sur la question de savoir comment des tempêtes de neige peuvent créer une chimie atmosphérique et des particules au-dessus de la banquise. Pour cela il leur a fallu une valise contenant des instruments tels des instruments météorologiques, des compteurs de particules et des pompes à air pour travailler sur de la glace d’une épaisseur d’un mètre et dans de rudes conditions.

Avec des températures de -40° C, des vents de 92km/h et des tempêtes de neige, on avait besoin d’alimentation électrique en continu. En ce qui concerne l’endroit où placer les instruments sur la glace, on avait besoin de flexibilité ainsi que d’autonomie pour plusieurs jours, car pendant les tempêtes de neige, quand on ne voyait rien ou que les conditions étaient trop dangereuses pour voyager, l’accès était limité. Autrefois on utilisait des accumulateurs au plomb, mais ceux-ci devaient être changés toutes les 12 heures pour être rechargés. Donc deux personnes étaient occupées à déplacer un poids compris entre 50kg et 60kg à chaque échange et confrontées aux temps hivernaux du cercle polaire.

La solution:
EFOY Pro 2400

La EFOY Pro 2400 est étanche et fonctionne même à une température de -40° C et produit de l’électricité sans interruption.

les piles à combustible EFOY

Pourquoi avez-vous opté pour EFOY Pro ?

Fuel Cell Systems Ltd a fourni une pile à combustible à méthanol direct EFOY Pro qui utilise du méthanol liquide en tant que combustible.

Comment avez-vous installé les EFOY Pro dans votre application et combien en utilisez-vous ?

La pile est placée dans une caisse résistante aux intempéries qui a été posée sur la banquise et qui a fourni le courant en mode hybride avec des batteries.

Quels sont les avantages dont vous bénéficiez avec l’utilisation des EFOY Pro ?

La pile à combustible EFOY Pro 2400 Duo a fourni à nos instruments le courant nécessaire alors que nous travaillions dans des conditions météo froides et mouvementées, extrêmement difficiles pendant l’hiver arctique. L’utilisation de la pile à combustible est sûre, écologique, performante et elle permet d’économiser de l’argent. Arctic winter. The use of the fuel cell is safe, environmentally friendly, efficient and saves money.

«Sûre, écologique, performante et elle permet d’économiser de l’argent»

La pile à combustible EFOY Pro 2400 Duo a fourni à nos instruments le courant nécessaire alors que nous travaillions dans des conditions météo froides et mouvementées, extrêmement difficiles pendant l’hiver arctique. L’utilisation de la pile à combustible est sûre, écologique, performante et elle permet d’économiser de l’argent.

Dr. Markus Frey, British Antarctic Survey

Cet site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.

D'accord